Ville de La Valette
Ville d'Oullins

Réduire la taille du texteAgrandir la taille du texteImprimer la page

Budget communal 2016

Le budget communal 2016 voté dans un contexte général inquiétant

Comme ces dernières années, la préparation du budget de la commune s'est effectuée dans un contexte économique difficile.

Avec des perspectives de croissance modeste, des situations de plus en plus fragilisées en raison de l'affaiblissement des grandes économies, la zone euro a sauvegardé sa reprise graduelle en raison d'un pétrole moins cher et de taux d'intérêt plus faibles. Mais elle a été ensuite été bousculée par la crise grecque et les conflits du Moyen-Orient.

Le redressement des comptes publics mis en place a eu pour conséquence une réduction massive des dotations allouées par l'Etat aux collectivités locales. Le niveau d'effort requis a été insoutenable pour certaines communes mais, grâce à son anticipation de restriction des dépenses, la ville de Rousset a pu garder encore la "tête hors de l'eau".
C'est dans ce contexte très incertain qu'a été élaboré le budget 2016.

Après le débat d'orientation budgétaire soumis au Conseil municipal, le budget de la commune a été voté le 25 mars dernier. Comme les années précédentes voire encore davantage, la priorité de ce budget a été de maîtriser au mieux les dépenses de fonctionnement et d'optimiser les ressources, ce qui devient de plus en plus difficile.

Dans ce contexte, un emprunt de 500 000€ a été inscrit au budget et sera souscrit si nécessaire, alors que la municipalité n'avait plus eu recours à l'emprunt depuis plus de six ans. Cela devrait permettre de préserver au mieux les grands équilibres pour espérer dégager un autofinancement suffisant.

Le budget 2016, équilibré en dépenses et en recettes, s'élève à 15 755 270 € pour le fonctionnement et à 35 435 700 € pour les investissements. Les graphes présentés ci-dessous en font ressortir les principaux postes.

L'excédent dégagé au titre du fonctionnement 2015 ressort à 2 691 973 € (contre 3,238 M€ en 2015), ce qui permet d'en reporter une partie - soit 691 973 € - sur le fonctionnement et surtout de réaliser un autofinancement de 2 000 000 €, lequel vient s'ajouter aux 5 017 396 €  représentant l'excédent dégagé fin 2015 au titre de ces mêmes investissements.

Malgré le climat d'incertitude, la Municipalité a décidé, une fois de plus, de ne pas aggraver la pression fiscale en n'augmentant pas les taux des impôts dits locaux (7,48 % pour la taxe d'habitation, 19,15 % pour le foncier bâti et 26,85 % pour foncier le non bâti). Quant aux bases d'imposition, elles sont déterminées par les services fiscaux de l'Etat.

Si les taux communaux sont inchangés depuis 2009, le seront-ils encore dans les prochaines années ?
Attendons-nous par ailleurs à voir évoluer les taux relatifs aux ordures ménagères et à l'intercommunalité, celle de la Métropole Aix-Marseille, qui remplaceront ceux appliqués jusqu'à présent par la Communauté du Pays d'Aix.

En terme de solidarité et de proximité, la Municipalité continue de soutenir les associations en leur allouant 757 000 € (montant en baisse en raison de l'effort demandé aux associations), la contribution au CCAS s'élève à 247 900 €, celle au Service Départemental d'Incendies et de Secours à 609 200 € et celle aux diverses structures intercommunales à 235 560 €.

En ce qui concerne les investissements 2016, outre les habituels travaux de voirie, d'entretien et de maintenance des bâtiments communaux, ont été inscrits à ce budget :

  • l'achat de terrains et de bâtiments,
  • la fin de la réalisation du complexe sportif,
  • la fin des travaux du boulevard de la Cairanne,
  • la fin des travaux du chemin du Saffre,
  • la création d'un giratoire avenue de Larciano (à côté de la gendarmerie),
  • les travaux de rénovation de l'hôtel de ville et son accessibilité aux personnes handicapées,
  • la rénovation du pigeonnier, la réhabilitation de l'église et le réaménagement du Point Jeunes,
  • l'aménagement intérieur de la nouvelle crèche,
  • l'extension de l'école de musique,
  • la réalisation d'un nouveau bâtiment associatif (avenue Victor Peisson),
  • un petit immeuble collectif pour la gendarmerie,
  • les études pour la réalisation d'une nouvelle école maternelle et d'un nouveau gymnase,
  • les travaux de voirie et réseaux du chemin de la Bastidette,
  • la mise en place de lignes de vie sur les bâtiments communaux,
  • la mise en place de la vidéo-protection,
  • la réfection de plusieurs chemins ruraux.

La masse importante de ces travaux, engagés ou prêts à l'être, résulte des contrats d'aides signés avec le Département et la Communauté du Pays d'Aix et des délais imposés pour les réaliser.

Pour conclure, il va nous falloir apprendre à faire autant avec moins d'argent afin de servir au mieux les intérêts et les attentes de la population roussetaine. C'est le challenge que la Municipalité s'est fixé face à la disparition des dotations de l'Etat et au spectre de la métropole avec sa hausse d'impôts annoncée.

Jean-Pierre DESCHLER
Adjoint au Maire délégué aux Finances

Dépenses et recettes d'investissement : cliquez ici.

Dépenses et recettes de fonctionnement : cliquez ici.

AnnuairesPlan de RoussetRousset pratiqueLogements sociauxMarches publics
Allo les services techniques en direct : 0 800 584 913 (appel gratuit)

Ville de Rousset
Place Paul Borde, 13790 Rousset - Téléphone : 04 42 29 00 10

e-mail : contact@ville-rousset.fr

http://www.ville-rousset.fr/municipalite/les-services-municipaux/service-finances/budget-communal-2016-588.html