Ville de La Valette
Ville d'Oullins

Réduire la taille du texteAgrandir la taille du texteImprimer la page

Paysages

Au pied du massif de la Sainte-Victoire, Rousset est situé au coeur des paysages peints par le grand Cézanne.

La commune occupe une superficie de 1940 hectares à une altitude allant de 185 mètres à 472 mètres du sud au nord, à une trentaine de kilomètres au nord de Marseille et une dizaine à l'est d'Aix-en-Provence. Entre les collines recouvertes de garrigues et de forêts de pins, et l'Arc, dans des terrains boisés et cultivés depuis des siècles, ce petit coin de paradis a su conserver tout le charme des villages provençaux sans oublier son siècle et le prochain.

Le territoire communal est traversé par deux rivières l'Arc, qui a donné son nom au bassin géologique de la région, et qui coule au sud de Rousset en direction de l'ouest, et l'Aïgo Vivo, affluent de l'Arc, qui descend du nord en recevant les eaux de ruissellement du Cengle.

Rousset s'intègre dans une formation géologique appelée le bassin de l'Arc. D'une longueur d'environ 70 kilomètres, il correspond à une cuvette d'âge tertiaire allant du crétacé (environ 80 millions d'années) à l'éocène (environ 40 millions d'années).

Cela se passait durant le crétacé alors que la montagne Sainte-Victoire n'existait pas encore. Cette période de la fin de l'ère tertiaire est qualifiée de crétacée car c'est à ce moment-là que ce sont formés les terrains contenant de la craie.

Il y a 80 millions d'années, donc, la région de Rousset n'était en fait qu'une immense mer intérieure allant de l'étang de Berre à Brignoles et englobant Marseille, Aix, la Sainte-Victoire et la Sainte-Baume. On en retrouve la trace dans une couche de lignite charbonneux que Philippe Matheron, grand géologue et paléontologue provençal du XIXe siècle, qualifie de Fuvelien.

Cette mer était bordée par une végétation de type humide et chaude où abondaient les végétaux aquatiques, les Fougères, les palmiers, certaines formes de conifères... C'est dans ce paysage digne des meilleures productions hollywoodiennes que vivaient les grands reptiles de l'ère tertiaire. Matheron, dès 1869, dans sa " Notice sur les reptiles fossiles des dépôts fluvio-lacustres crétacés du bassin à lignites de Fuveau ", a souligné l'importance capitale de la découverte: il démontre que des crocodiles ont existé simultanément avec les dinosauriens.

Ces reptiles au sang froid et ovipares, vivaient sur les berges du grand lac tertiaire et on retrouve leurs traces fossilisées dans les strates du Fuvelien. Cette formation renferme des marnes et des calcaires ainsi que des lignites formées à partir des restes végétaux de l'ancien lac. On retrouve également en abondance dans le Fuvelien des animaux fossiles : coquillages, ossements de reptiles (crocodiles et tortues) mais également des squelettes d'animaux entiers.

Cette couche du Fuvelien est capitale pour notre région, car c'est dans ses lignites que se sont développés les gisements de houille et de charbon.

AnnuairesPlan de RoussetRousset pratiqueLogements sociauxMarches publics
Allo les services techniques en direct : 0 800 584 913 (appel gratuit)

Ville de Rousset
Place Paul Borde, 13790 Rousset - Téléphone : 04 42 29 00 10

e-mail : contact@ville-rousset.fr

http://www.ville-rousset.fr/culture-et-patrimoine/patrimoine/paysages-157.html